Mercredi 28 septembre à 20H à la MJC de Kerfeunteun : Conférence gesticulée "Le mystère du journalisme jaune"

Publié le :

Le mercredi 28 septembre à 20H à la MJC de Kerfeunteun : Conférence gesticulée "Le mystère du journalisme jaune"
JPEG
Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très grand et très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? » Une enquête de l’intérieur, nourrie par quarante ans d’exercice du métier de journaliste. Et une invitation à trouver des pistes pour réconcilier information et démocratie.

Participation libre

Soirée organisée par le CICODES pour le lancement des soirées solidaires du CICODES 2016-2017

Biographie de Philippe Merlant : JPEG
Journaliste professionnel pendant plus de 40 ans, j’ai exercé dans de nombreuses rédactions (de Radio France à La Vie en passant par L’Équipe, Libération, Autrement, L’Entreprise, Défis, L’Expansion, Transversales Science Culture). Co-fondateur en 1996 du site Place publique, je tente depuis cette époque de concilier ma pratique professionnelle avec un travail de réflexion sur cette question : comment réconcilier les médias avec leur public ? Ceci m’a conduit à co-écrire avec Luc Chatel « Médias : la faillite d’un contre-pouvoir » (Fayard, 2009). De 2009 à 2012, j’ai coordonné Reporter citoyen, formation gratuite au journalisme multimédia pour les jeunes des quartiers populaires. Devenu formateur à l’Ecole des métiers de l’information, je préside l’Université populaire pour une information citoyenne (Upic), espace de réflexion, de formation et de soutien au développement de médias participatifs. Et je suis, tout naturellement, devenu « gesticulant »…

Une conférence gesticulée, c’est quoi ça ???
Une conférence gesticulée est un outil d’éducation populaire, qui vise à transmettre des connaissances et concepts de manière simple et vivante en mêlant des « savoirs froids » (enquêtes, analyses sociologiques, historiques et politiques…) et des « savoirs chauds » (tirés de l’expérience personnelle du conférencier).